mercredi 19 juillet 2017

Jouer avec le feu

Comment lutter à grande échelle et sans pesticide contre le moustique tigre, l'espèce vectrice entre autres joyeusetés du Zika, de la dengue et du chikungunya ?

La filiale de Google Verify Life Science pense avoir trouvé la solution et a annoncé le 14 juillet avoir commencé à lâcher dans le comté de Fresno (Californie) plusieurs milliers de moustiques mâles (Aedes aegypti) préalablement stérilisés.


Baptisé "Debug Fresno" le projet repose sur un postulat simple :
Diffuser dans la nature une quantité importante de moustiques censés féconder les femelles.
Les œufs pondus étant non viables, l'expérience doit consécutivement entraîner une réduction du nombre d'individus et ainsi contribuer à lutter contre les maladies véhiculées.

Les lâchés sont prévus pour durer tous les jours avant l'aube et ce pendant 5 mois, à raison de plusieurs milliers de moustiques par semaine.
 



Pourquoi est-ce que ca donne l'impression de jouer avec le feu ?
Et que ca finit toujours mal de jouer avec la nature ?

L'enfant a reconstruit ses mains

Sept mois (pour la main droite) et dix mois (pour la main gauche) après l’opération, le cerveau de Zion, cet enfant greffé des 2 mains, a «construit» les routes neuronales permettant de commander les muscles de ses nouvelles mains.

Loué soit l'Eternel pour tant de complexité au service de la Vie.

samedi 15 juillet 2017

Velib

Voilà 10 ans aujourd'hui que je roule en vélo à Paris, sur Velib.

Merci la Ville de Paris.

Great move ...


vendredi 7 juillet 2017

Bullshit Job #3

J'ai trouvé un nouveau Bullshit Job : Le Service Marketing de Hewlett-Packard.


"Réinventez votre impact" 
N'importe quoi ...



vendredi 30 juin 2017

Simone Veil


Je me souviendrai toute ma vie du discours de cette vieille grande dame au Panthéon, en l'honneur des Justes de France :

https://player.ina.fr/player/embed/I12243825/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259/1

lundi 19 juin 2017

Archives du Gouvernement

Un beau site d'archives (modernes) a été démarré ces jours-ci par le gouvernement français.
Il présente, sous la forme d'une frise de dates, des évènements importants de l'histoire du pays, dans la période moderne.

Pas mal. 



Entanglement

Regardez cette vidéo, elle explique le principe de l'"entanglement", incompréhensible d'habitude, à la base du fonctionnement des futurs ordinateurs quantiques :



mercredi 7 juin 2017

Bullshit Jobs #2

Je me propose de localiser de temps en temps des Bullshit-Jobs, dans le but d'aider les jeunes à les fuir comme la peste.

J'en ai trouvé un aux petits oignons : Blogger chez Boursorama-Lifestyle.


dimanche 28 mai 2017

Wadi Natrun

    Quelques lignes en marge du journal "Aujourd'hui en France", voici tout ce que l'occident semble retenir du nouveau massacre perpétré en Egypte au monastère St Paul, près de la mer rouge. Pourtant il ne s'agit pas tout à fait de la même problématique que celui des 7 frères trappistes de Tibhirine, perpétré en Algérie en 1996. Ceux-la venaient témoigner d'une foi chrétienne en terre musulmane, d'une fraternité aussi et pouvaient faire preuve d'un engagement dérangeant...
    En Egypte, les chrétiens sont là depuis les premiers siècles de notre ère, on peut même considérer qu'ils y ont leur légitimité depuis Moïse. Ils y ont fondé des monastères, comme dans cette dépression calcaire sur la route du Caire à Alexandrie, connue sous le nom de désert de Scété à l'ère chrétienne.
    Durant l'époque pharaonique, cette vaste région était considérée comme sacrée en raison du natron,  roche carbonatée à base de sodium qui a donné son symbole à l'élément sodium (Na). Son nom actuel est Wadi Natrun : la vallée du natron. Les sels que l'on tire facilement du natron ont des propriétés antiseptiques, dessicantes et entraient dans le protocole de confection des momies. 

Ma visite au monastère Deir Baramos... en 1989

Dès le début, le Wadi Natrun a servi de refuge aux chrétiens d'Égypte brimés par les autorités de Byzance. Habitués à l'exil pour préserver leur foi, ils ont vécu ici, d'abord en ermites avant de s'organiser en communautés. C'est ainsi que près de cinquante monastères y ont été établis au IVe siècle. De nos jours, il n'en reste plus que quatre, toujours habités par des moines :
  • Deir El-Suryani (monastère des Syriens)
  • Deir Baramos (monastère des Romains)
  • Deir Amba Bichoï
  • Deir Abu Makar (monastère Saint-Macaire de Scété)

Hulot Ministre

Nicolas Hulot dévoile les coulisses de sa nomination : 
"Je suis allé le (le futur président) voir à sa demande [...] Il m’a dit :
'J’ai bien conscience que l’enjeu que tu portes est un enjeu essentiel qui conditionne tout le reste. Je n’en ai peut-être pas pris encore toute la mesure et c’est bien pour cela que j’ai besoin de toi'.
Je fonctionne à l’instinct. J’ai senti de la sincérité.

Ca a une certaine gueule.

dimanche 21 mai 2017

Bande passante

J'ai une installation informatique en fibre optique Free jusqu'à l'appartement, puis en courant porteur au sein de l'appartement.

J'ai testé la bande passante de cette installation selon le type de prise électrique sur le mur :




Les différences sont impressionnantes :


                                                                 Débit               Débit
                                                                 descendant      ascendant
  • En prise électrique directe sur le mur  :     35                 33
  • Sur une simple double prise               :     31                 30
  • Sur une multiprise informatique          :     18                17
Débit exprimé en Mbt/s Mega-bits par seconde

Par ailleurs, le Ping, c'est à dire le délai de connexion à un serveur au travers du réseau, baisse (dans les mêmes conditions) de 3 millisecondes à 8 millisecondes ...





Bullshit jobs

Les jeunes ...

Si vous avez une envie confuse de fuir les bullshit jobs que la société présente comme désirables, c'est normal ... Camus disait déjà "Il n'y a pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir."

Lire cet article du Monde, sur l'enfer des "jobs à la con", qui relaie l'article original de Gruber sur les "Bullshit Jobs".




vendredi 19 mai 2017

Microcosme

Dans les entrailles de la plus belle église de Toulouse, cette belle basilique du XIe siècle, dédiée à St Saturnin, premier évêque de la ville et martyr du IIIe siècle, une carte de l'Univers géocentrique datée du XIIIe siècle, comme aurait pu le décrire Aristote... 1600 ans avant. La carte du mouvement des planètes et de l'immobilisme de la science médiévale, une carte tracée sans doute par les enseignants de la toute jeune Université. Le macrocosme en acte sur la paroi. Alors que résonnent dans le transept, la voix des choristes célébrant Dieu.


Ce vaisseau de pierre et de brique, bien ancré sur les bords de Garonne, plus grande église romane toujours debout, et culminant si élégamment à 65 m dans le ciel et en prise avec le Ciel, semble se jouer du temps. Combien a-t-il vu passer d'âmes ? Combien d'existences humaines ténues ? Il semble dire doucement aux hommes : nolite timere, ego sum.

dimanche 14 mai 2017

Habemus Presidentum

Je fais l'hypothèse que "president" serait un terme latin.

Il serait alors de la deuxième déclinaison, avec son génitif en "i", "presidenti", auquel cas l'accusatif serait en "um" "presidentum".  

samedi 13 mai 2017

Je chiale à chaque fois

Le chant de la Promesse :



Au 3ème couplet, ca marche à tous les coups :

Fidèle à ma Patrie
Je le serai ;
Tous les jours de ma vie,
Je servirai.

vendredi 12 mai 2017

Une (autre) belle histoire d'amour


Un couple de vieilles personnes adorables, qui font leur chemin à eux.

(A Paris 2017, à Passy, sous la Maison de Balzac)

jeudi 11 mai 2017

Une belle histoire d'amour

Une fillette de quatre ans a fugué dimanche 7 mai pour rejoindre son petit ami, rapporte FranceBleue Touraine.

La petite fille a quitté le domicile de ses grands-parents à Saint-Epain vers six heures du matin et
a marché plus de trois kilomètres le long de la départementale 57 en direction de Noyant-de-Touraine, dans le but de retrouver son amoureux.

Le tout, en une heure seulement,
en chaussons et pyjama.

La fillette a été retrouvée vers 7 heures du matin par une femme qui rentrait de boîte de nuit. Celle-ci a immédiatement alerté la gendarmerie.
 
Les gendarmes ont alors ramené la petite fugueuse saine et sauve chez ses grands-parents, qui ne s’étaient rendu compte de rien.

L’enfant a finalement retrouvé son amoureux mardi matin à l’école maternelle de Noyant-de-Touraine.

dimanche 7 mai 2017

De la vérité et de la réalité

Il faut regarder cette impressionnante conférence Ted, par une prof d'université attachante, Deborah Lipstadt.


Le thème en est : De la vérité et de la réalité.

Deborah Lipstadt est l'auteur du livre "Denial" qui sort en film ces jours-ci.






jeudi 4 mai 2017

Un circuit électronique logique

Regardez cette vidéo de 10' pour comprendre comment on construit un circuit électronique qui fait une addition de 2 nombres exprimés en base 2 :



La seule chose qui n'est pas explicite dans cette vidéo, c'est l'usage de la petite réglette perforée en plastique, qui sert de support à l'ensemble des composants Fairchild.
Il s'agit d'un dispositif vendu dans le commerce qui permet d'établir aisément des connections avec les pattes de ces circuits Fairchild, sans aucune soudure.
On plante simplement l'extrémité dénudée des fils électriques dans le trou de la même colonne que la patte de composant à laquelle on souhaite se connecter.

mardi 25 avril 2017

Des pianos dans les gares.

Un article superbe du NY Times, intitulé "If You Miss a Train in France, You May Catch a Tune Instead".

Une initiative magnifique de la SNCF, qui permet d'entendre les supporteurs Irlandais chanter, un petit matin de l'Euro, les "Fields of Athenry" :








vendredi 21 avril 2017

Le vide est fleuri

De quoi s'agit-il ? En quelque sorte, du vide peut être engendré inopinément une particule et son antiparticule. C'est une conséquence de certaines propriétés du vide qui en a plein... On parle de fluctuation quantique du vide. Michel Cassé parle de vide fleuri, car y foisonnent quantités de ces épiphénomènes, autant que pâquerettes dans les prés au printemps. Une fleur bien nommée pour ma comparaison à moi. Un petit recours à l'étymologie s'impose : pâquerette prend un accent grave car elle vient de Pâques. Fleur qui fleurit à Pâques... Et Pâques, pesaḥ en hébreu, veut dire passages... Quoi de mieux pour signifier ces communications ténues qui existent entre deux espace-temps ? Entre monde réel et monde fantasmé, entre passé et futur ? Des co-incidences existent qui montrent les limites de l'entendement humain et de ces définitions sur ce qu'il croit voir de l'Univers.


1+2+3+4+5 = -1/12

J'adore cette remise en cause des choses les plus fondamentales :





Je n'ai pas étudié la Théorie des Cordes, ni résolu la Conjecture de Riemann, mais il faut absolument regarder ces démonstrations.
(De préférence pour les grands en Anglais, pour en plus se faire plaisir à écouter de l'anglais de Cambridge).

La démonstration en Français :




La même démonstration depuis Cambridge :







jeudi 20 avril 2017

Citation politique

André Santini, député du Parti social-démocrate a dit :

Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Pierre Arpaillange la rend comme un gland.

lundi 17 avril 2017

Les élections françaises vues par un Anglais de New-York

Magnifique !



La page de garde

Sur la page de garde d'un vieux registre des Archives Départementales de Saône et Loire (Colombier en Brionnais, Baptêmes, Mariages et Sépultures, 1647-1669), j'ai trouvé une merveille : 



Ce vieux registre a été relié dans un parchemin encore plus ancien, très élimé, daté probablement du XIIIème au vu de l'écriture gothique. Souvent ces registres qu'on trainait sous le bras dans les campagnes sont reliés avec des partitions ou des livres de prière du Moyen-Age, parchemins qui trainaient à la cure.

L'écriture du registre en est très lisible.

La merveille est dans la petite note manuscrite à droite à mi-hauteur, que je zoome :


hector gazet parr[ain]

Visiblement une espèce de post-it que le curé a collé sur la page de garde, certainement pour ne pas oublier d'y reporter le baptême
de Christoffe Paicau[d], dont Hector Gazet a été parr[ain], et Anne Delorme [marraine], célébré le 16 Novembre* par Ciloid Curé.

Mais surtout la plus ancienne mention à ce jour d'un ancêtre de ma famille, un certain hector.




*  Année inconnue entre 1647 et 1669. Je dis bien Novembre au vu du "9bre", Nueve = Novembre, et non Septembre

dimanche 16 avril 2017

Le monde du travail de demain

Pour le McKinsey Global Institute, la plupart des emplois feront l’objet demain d’une automatisation au moins partielle. Selon leur rapport, l’automatisation pourrait concerner 50% de l’économie mondiale soit 1,2 milliards d’employés.

Le travail tel que nous le connaissions est mort, mais "l'entreprise" ne le sait pas encore.
Tant d'entreprises continuent à utiliser du temps-homme (de la vie-homme) sans nécessité, simplement parce que le temps des hommes, aussi coûteux soit-il, peut-être refacturé avec marge à un client.
Un exemple frappant est celui du pilote d'avion de ligne, qui ne sert objectivement à rien, dans un monde qui a inventé les drones.

Pour les gouvernements, c'est déprimant :
A quoi bon se battre sur la décimale du taux de chômage ?

Pour les individus c'est incroyablement stimulant :
- Le Revenu Universel pourra être dégagé de la valeur ajoutée créée par le travail de robots qui ne demandent pas de salaire.
- Les seules choses qui auront vraiment de la valeur seront les choses uniques que les robots n'auront pas fabriquées : L'oeuvre d'art, le roman sublime, le meuble ouvragé. Ce qui laissera de la marge de manœuvre aux gens qui voudront continuer à travailler.

La transition vers un monde robotisé présente toutefois un certain nombre de risque d'exécution, notamment pendant les transitions à venir :

La machine économique pourrait se gripper rapidement et violemment si les "travailleurs" réalisaient qu'ils consacrent leur vie à des tâches incroyablement inutiles, voire néfastes aux hommes ou à la planète.
Ce qui mettrait ainsi en danger la transition vers un monde automatisé, inévitable mais qui doit rester progressive.


Mais surtout, nous allons apprendre bientôt aux robots à guérir le cancer, maintenant qu'ils savent construire des avions.
Cool.
Le problème, c'est que le moyen le plus simple (au moins dans les premières générations/versions de robots) d'atteindre l'objectif, c'est encore de tuer le patient.
Et personne ne sait écrire un logiciel compliqué avant d'écrire un logiciel simple, ni un logiciel sans bug avant un logiciel efficace.


Et un autre risque fondamental nous guette à long terme :

Le "jour" où les robots n'auront plus besoin de l'homme pour apprendre quelque chose de nouveau chaque milliardième de seconde. Une milliseconde après ce milliardième de seconde fatidique, l'humanité sera effacée de la surface de la terre.


En attendant, la meilleure chose à faire, c'est de peindre des chefs d'oeuvre, écrire des romans, ou sculpter des meubles.

mercredi 12 avril 2017

Enigma en détails


Il faut absolument regarder ces 2 vidéos (successivement) sur la machine allemande Enigma de la guerre :





mardi 11 avril 2017

Nous sommes tellement spéciaux, nous autres Français

Une très belle vidéo sur l'art de compter en France :




Le sens de l'Histoire

Un très bel article de La Croix, par Guillaume Goubert, sur le sens de l'Histoire :

Marine Le Pen a rouvert le débat sur les responsabilités françaises dans les déportations nazies

Prononcé dimanche par ­Marine Le Pen, le propos affirmant que « la France n’est pas responsable du Vél’ d’Hiv » constitue, au sens strict, une régression.

La présidente du Front national et candidate à l’élection présidentielle en revient au discours qui prévalait en France de Charles de Gaulle jusqu’à François Mitterrand. En 1995, ce fut Jacques Chirac qui rompit avec l’idée selon laquelle la France ne pouvait être accusée des crimes du régime de Vichy. Il affirmait alors : « La folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, par l’État français. (…) La France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable. »


Ce refus d’examen de conscience historique – qui fut aussi celui de son père –, Marine Le Pen le justifie ainsi : « La France a été malmenée dans les esprits depuis des années. Je veux que nos enfants soient à nouveau fiers de la France. » Mais une véritable fierté peut-elle être fondée, un tant soit peu, sur le mensonge ? La France n’est pas une entité ontologique. Son histoire a été faite par des hommes et par des femmes. Durant la Seconde Guerre mondiale, certains d’entre eux ont collaboré avec l’occupant nazi, d’autres ont manqué de courage.

Mais il y a eu aussi d’autres Français, nombreux, qui ont résisté ou qui ont simplement fait preuve d’un minimum de solidarité humaine. Et cela a permis aux trois quarts des juifs de notre pays d’échapper à l’extermination, un des taux les plus élevés parmi les pays occupés par l’Allemagne.

Reconnaître que des Français ont fauté, c’est en réalité se donner la liberté d’affirmer que d’autres ont fait honneur à l’humanité et à leur pays.






mercredi 15 mars 2017

Vous imaginez le général mis en examen ?

Ecoutez cette chronique de France-Info : La morale du Général



samedi 11 mars 2017

Travailleurs de la mer

Impressionnante cette photo de Haig Gilchrist, ce marin photographe qui travaille sur un ferry en Australie :



mardi 7 mars 2017

Nouvelle arnaque ...

J'ai été sollicité ce matin par une arnaque d'un genre que je ne connaissais pas.
Soyez prudent ...



Ca commence par un message inquiétant émis (en apparence) par une personne que je connais :




Et quand on s'enquière du problème auprès de cette personne, les choses se précisent rapidement : 





dimanche 5 mars 2017

Le printemps


Ce matin j’ai été réveillé pour la première fois, à l'aube, par le chant du merle.

Depuis la nuit des temps, c’est la première marque pour les hommes du retour du printemps.

Loué soit l'Eternel.


mardi 28 février 2017

Boston Robotics

Il fait vraiment peur le petit dernier de chez Boston Robotics :


dimanche 26 février 2017

L'homme qui refait le portrait de ses ancêtres

J'ai été très touché par la passion de cet homme.



mercredi 15 février 2017

A Lons le Saulnier


J’ai étudié des vieux manuscrits aujourd’hui aux Archives du Jura, à Lons le Saulnier.

Je suis arrivé au matin, à l’ouverture au public, dans ce bâtiment sombre, château-fort moderne sans
  même de meurtrières, qui renferme dans ses couloirs volontairement obscurcis, tous les parchemins et manuscrits de cette froide province de Franche Comté, qui, au XVIIème siècle a fui l’Espagne des Habsbourg pour s’unir à la France de Louis XIV.

Et je me suis plongé dans ce passé Franc-Comtois de ma famille, précisément dans ce XVIIIème siècle lointain, même si je n’ai pas vécu ces années, si proches pourtant, ni jamais habité ces villages, pourtant si familiers.

Ces années sont rythmées, depuis les temps immémoriaux, de naissances en Avril sous la neige tardive, de noces en Juin la neige à peine partie, et de morts en Novembre qu’il faudra bien enterrer sous la neige, si la terre du cimetière n’est pas trop gelée. Sinon on l’enterrera dans la nef de l’église, sous une dalle de pierre, que l’on soulèvera pour l’occasion, et
  dont on poussera les os en dessous, que l’on avait oubliés depuis longtemps, et qui gênent un peu maintenant.

J’étudie ces années si dures, quand le retour du printemps emportait l’aïeul chenu, celui qui était né Sabaudi. Quand la guerre revenait tous les 10 ans, telle un métronome macabre, sans vraiment partir d’ailleurs, et emportait tous les hommes valides, ne laissant que de jeunes veuves, et des petits aux bras trop faibles encore pour sarcler les pieds de vignes trop pentues.

Les manuscrits de ces années, rédigés par des curés à la plume hésitante sur le registre racorni, ou par des maires à la plume conquérante, me parlent de ces François et de ces Claude, de ces Marie et de ces Rose, dont je ne sais rien, si ce n’est le nom de leurs parents et celui de leurs enfants, uniquement leur filiation, c’est-à-dire ce qui compte vraiment.

Ils sont moi, ces ancêtres,
moi le fruit de ce brassage hasardeux du vieux sang comtois, mâtiné de sang latin en son temps, de sang burgonde plus tard, de sang savoyard au XVIIème, et de sang alsacien tout dernièrement.

Ils ont nécessairement mes traits, ces ancêtres, et même mes traits de caractère. Ils sont pour moi une forme d’altérité familière, une étrange famille recomposée après l’oubli. Comme des parents qu’on aurait nécessairement aimés, pour peu qu’on les ait simplement rencontrés, et que j’aime donc un peu, puisqu’il m’est donné de connaître quelque chose de leur vie, par-delà les temps.
Lors de cette journée de travail aujourd'hui, j’ai découvert le mariage d’un Claude, un certain Claude Gazet à la Restauration.

Ce mariage m’avait échappé longtemps, car Claude est allé se marier à 30 kms de sa base, faisant fi des frontières modernes des départements, il avait passé la limite du Doubs pour se marier dans le Jura.




Mon Dieu merci, pour ces petits moments de douceur de vie en France.


mercredi 1 février 2017

Aphorisme pour l'air du temps

Alexis de Tocqueville a dit :


Quelle triste chose que, sur toute la terre, les gouvernements soient toujours précisément aussi coquins que les mœurs de leurs sujets peuvent leur permettre de l'être !


L'affaire Fillon c'est vieux comme la France.

J'apprends dans Le Monde ce soir :

L’article 146-1 du Code électoral stipule qu' "Il est interdit à tout député de commencer à exercer une fonction de conseil qui n'était pas la sienne avant le début de son mandat."

Sous-entendu : On ne peut pas décemment demander à un député nouvellement élu de tuer sa société de conseil, correspondant à sa fonction antérieure.


Et donc le (tout nouveau) député Fillon, ex Premier Ministre, a pris soin de déposer les statuts de sa nouvelle entreprise de Conseil au greffe du tribunal de commerce de Paris le 6 juin 2012, c'est-à-dire 11 jours avant "le début de son mandat" de député de Paris, le 17 juin 2012.

Pas de doute, les choses sont faites de manière aussi coquine que nous autres sujets français leur avons permis d'être.

mardi 31 janvier 2017

Résistance anti Trump

On January 27, 2017, the President signed an Executive Order regarding immigrants and refugees from certain Muslim-majority countries. The order has now been challenged in a number of jurisdictions. As the Acting Attorney General, it is my ultimate responsibility to determine the position of the Department of Justice in these actions .../...
My responsibility is to ensure that the position of the Department of Justice is not only legally defensible, but is informed by our best view of what the law is after consideration of all the facts. In addition, I am responsible for ensuring that the positions we take in court remain consistent with this institution’s solemn obligation to always seek justice and stand for what is right. At present, I am not convinced that the defense of the Executive Order is consistent with these responsibilities nor am I convinced that the Executive Order
is lawful.
Consequently, for as long as I am the Acting Attorney General, the Department of Justice will not present arguments in defense of the Executive Order, unless and until I become convinced that it is appropriate to do so.
Sally Yates, 
ministre de la justice américaine

lundi 30 janvier 2017

Un salaire à vie ?

Ca fait réfléchir ... Et je comprends tout.

Et je vois surtout, peut-être, le combat politique de demain pour ce pays.




vendredi 27 janvier 2017

A Jo : Ici, il faudra mourir

Ce 27 Janvier 1943 à l'aube, le train plombé, "combien d'arrêts et de départs", s'immobilise enfin dans un grand cri d'acier.

Ici c'est la Pologne, même si Jo et ses compagnes d'infortune ne le savent pas, quand les portes scellées des wagons s'ouvrent sur la neige et la glace d'un autre quai de gare.

Ici, c'est Oświęcim, Auschwitz comme hurlent les Allemands.

Et ici, il faudra mourir.

Que l'Eternel pardonne à la France, un jour.

mardi 24 janvier 2017

A Jo : Un train au départ de Compiègne.

C'était ce matin, 24 Janvier 1943, à l'aube.

Les femmes ont passé la nuit au Camp de Royallieu, à Compiègne.
Puis elle ont marché jusqu'à la gare, après l'appel.


Le jour n'était pas levé.

Les wagons sur la voie en Gare de Compiègne ont été scellés.

Les 230 femmes sont dans les 2 derniers wagons en queue de train.
Devant sont des wagons remplis d'hommes.

Et le train s'est ébranlé Compiègne, Bobigny, direction plein Est.

Il va à Novéans, à côté de Metz, où le conducteur de la SNCF passera le train à un conducteur de la ReichsBahn.

Mais ça ni Jo, ni aucune autre femme ne le savent.

lundi 23 janvier 2017

A Jo

C'était en 1943. Un 23 Janvier également.
Il faisait froid comme aujourd'hui sur Paris.

Plus de 200 femmes étaient extraites de la prison des Lilas, au dessus de Paris, et poussées dans des camions militaires.

Parmi elles, Jo, notre grand-tante.


Aucune de ces femmes ne savait où on les emmenait.


Les 12 camions ont dévalé la colline des Lilas, pris les grands boulevards vers le nord, et sont sortis de Paris par la porte de Clignancourt, par Saint-Ouen et Saint-Denis, terres communistes écrasées sous la botte.

C'est ce qu'ont pu apercevoir les parisiennes parmi ces femmes, par les interstices des bâches, à un cahot du lourd camion sur les pavés glissants des avenues désertées.

Paris, accablé par le froid et la faim, se taisait.









mardi 17 janvier 2017

L'etat d'esprit des Américains intelligents au 20 Janvier

C'est vraiment impressionnant à voir, et déprimant ...

Voyez le New Yorker qui parle du "Pezident".



lundi 16 janvier 2017

Une montre dans le temps


Les seules publicités qui m'émeuvent sont celles pour les montres :


Sans doute en raison du rapport au temps qui passe, et au temps passé.

mercredi 11 janvier 2017

Farewell President Obama !

Ils me bluffent ces Américains, parfois ...



mercredi 4 janvier 2017

Bonne Année 2017

Un lien à mettre entre toutes les mains : https://twitter.com/Thom_astro
C'est celui du compte twitter de Thomas Pesquet. On y trouve des images presque quotidiennes de N'autre Monde vu de l'espace, avec des remarques bien de N'autre Temps, bref... une sorte de Laurent Gazet de l'espace.


Il y a aussi des expériences de pomme... contre nature. N'est-il pas dans la nature même de ce fruit de toujours finir par tomber ? Surtout et en particulier lorsqu'il n'est plus retenu comme semble le suggérer Thomas Pasquet à droite, ou lorsqu'il devrait être en équilibre instable, posé sur l'index de la main du commandant du vaisseau R. Shane Kimbrough à gauche. Ce dernier, démiurge des temps nouveaux, semble inventer un monde physique, dans cette pose très orientale de Dieu pantocrator qui l'évoque.